Ma sélection de produits
Vous retrouverez à tout moment vos articles préférés, simplement en vous identifiant sur le site
Je suis déjà client
Merci de saisir votre adresse e-mail et le mot de passe de votre compte pour vous identifier
Email :
Mot de passe :
Mot de passe oublié?
fermerMot de passe oublié?


Valider
Je suis un nouveau client
(* Champs obligatoires )
Civilité * :
Nom * :
Prénom* :
Date de naissance * : / /
Adresse* :
Code postal* :
Ville* :
Pays* :
Téléphone* :
Comment nous avez-vous connu* :
Acceptez-vous de recevoir des offres commerciales par sms de la part d'OPTICAL CENTER ?:
Acceptez-vous de recevoir des offres commerciales par mail de la part d'OPTICAL CENTER ?:
Acceptez-vous de recevoir des offres commerciales par courrier de la part d'OPTICAL CENTER ?:
Email* :
Créez votre mot de passe* :
Confirmez votre mot de passe* :

Les informations sont ici recueillies par OPTICAL CENTER, groupe de sociétés. Les données marquées d'un (*) sont obligatoires afin de fournir les services souscrits, préparer votre commande et vous adresser des communications et offres commerciales sur les produits et services d'Optical Center. Vous disposez du droit d'accès, rectification ou effacement de vos données, ainsi que du droit de vous opposer à la réception de la newsletter, demander dans les limites de la loi la limitation et la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits sur votre compte, par retour d'email ou en écrivant à dpo@optical-center.com ou à l'adresse suivante : OPTICAL CENTER - 74-76 rue Laugier - 75017 PARIS (FRANCE). Pour plus d'information, vous pouvez consulter la Politique de gestion des données en cliquant ici: Politique de gestion des données

Valider

Habituation Acouphène

Qu'est-ce que le processus d'habituation aux acouphènes ?

Certains patients peuvent parfois s'habituer à leurs acouphènes au point de les oublier.
On nomme ce phénomène le processus d'habituation.

En quoi consiste le processus d'habituation ?

Il s'agit de la capacité que chaque personne possède de s'habituer à des données sensorielles qu'elle reçoit.
Lorsque des stimuli sont nettement perçus au départ, il peut y avoir une focalisation initiale sur ces informations sensorielles.
Or, le processus d'habituation permet à une personne de ne plus faire cas de ce stimulus au bout de quelques temps.
Cet effet d'accoutumance peut se réaliser dans le cas des symptômes acouphéniques.
Ainsi, une personne acouphénique pourra ne plus faire cas de ses sensations sonores grâce à ce processus d'habituation.
Ce procedé naturel et inconscient permet au patient de mieux vivre avec son trouble auditif.

Comment fonctionne ce processus ?

Le processus d'habituation découle d'une fonction naturelle de notre cerveau.
Cette fonction cérébrale permet de neutraliser tous les stimuli sensoriels répétitifs, et notamment les stimuli auditifs.
Le cerveau peut effectivement juger des sons répétitifs comme non pertinents et ainsi les filtrer naturellement.
Grâce à ce procédé, une personne pourra inconsciemment oublier des sons perçus initialement.
C'est cette fonction cérébrale naturelle qui peut être à l’œuvre dans le cas des acouphènes.
Lorsque l'acouphène est répétitif, le processus d'habituation s'enclenche naturellement.
Ainsi, les trois- quarts des patients acouphéniques gèrent naturellement bien leur trouble auditif.
Chez certaines personnes, le processus d'habituation peut intervenir très rapidement.
Cependant, il peut également nécessiter des mois ou des années pour se mettre en place, voire ne jamais se réaliser.

Quels sont les freins possibles au processus d'habituation ?

Certains facteurs individuels justifient la lenteur voire l'impossibilité d'enclenchement du processus. Il s'agit essentiellement d'entraves émotionnelles et cognitives.

L'apparition d'acouphènes peut engendrer des émotions négatives chez une personne et générer ainsi une grande anxiété.
Or, une personne encline au stress ou à l'anxiété fera une focalisation excessive sur le stimulus sonore représenté par l'acouphène.
Cette surfocalisation amplifie la gêne sonore et empêche l'enclenchement du procédé d'habituation.
Le système nerveux surréagit aux stimuli sonores au point de ne pas permettre l'accoutumance.
Le stress peut ainsi conserver les acouphènes dans la zone consciente, ce qui fait que la personne ne cesse d'y porter attention.
Les distorsions cognitives qui engendrent des réponses émotionnelles négatives et inappropriées peuvent être un réel frein à l'habituation.
L'aversivité des acouphènes ( soit leur faculté à entraîner des émotions négatives) est alors accentuée.

L'indice de saillance acouphénique

L'indice de saillance acouphénique indique l'ordre d'importance d'un stimulus pour le cerveau.
Lorsque l'indice est bas, cela indique que le stimulus ne provoque pas de grande réaction émotionnelle.
Cela signifie que le cerveau l'a filtré naturellement comme étant non pertinent.
C'est ce qu'il se passe en cas d'habituation.

Mais lorsque l'indice de saillance est élevé, cela signifie que le stimulus engendre une forte réactivité des zones auditives et du système nerveux.
Cette forte réponse émotionnelle empêche le phénomène d'habituation au stimulus ou du moins le perturbe.
Ce cas est assez fréquent chez les patients acouphéniques chroniques.

Vers une insignifiance des acouphènes

En neuropsychologie, le terme de signifiance correspond à la valeur donnée à un stimulus.
Les sons signifiants sont ceux auxquels une personne apporte de l'importance.
Il s'agit généralement des sons nouveaux, ceux survenus brusquement ou encore ceux qui peuvent être liés à un souvenir traumatisant.
Ces sons signifiants provoquent une grande réactivité émotionnelle de notre système limbique.

A l'inverse, les sons neutre sont directement qualifiés d'insignifiants par le cerveau.
En conséquence, la personne ne porte pas d'attention particulière à ces stimuli sonores.
Le processus d'habituation permet aux acouphènes de sortir du champ de conscience et de passer au statut de sons insignifiants pour le cerveau.
Lorsque l'acouphène ne provoque plus de réactivité émotionnelle, il sort du centre d'attention du patient qui ne fait alors plus cas de lui.
Le processus d'habituation donne parfois l'impression à certaines personnes que les acouphènes s'estompent complètement.

Quelles solutions pour réenclencher le processus d'habituation ?

Lorsque le processus d'habituation ne se met pas spontanément en place, cela ne signifie pas pour autant que la personne est condamnée à souffrir.
En effet, de nombreuses thérapies peuvent être conseillées pour réactiver le processus.

Ainsi, l'aversivité des acouphènes peut être diminuée par des thérapies alternatives visant à réduire l'anxiété ou le stress.
Dans cet objectif, les patients acouphéniques concernés pourront pratiquer du yoga ou de la sophrologie qui travaillent notamment sur une appréhension positive du corps.
Des séances d'acupuncture ou d'hypnose peuvent également entrer dans le champs des possibilités.
Une psychothérapie peut aussi réenclencher le procédé d'habituation notamment par des exercices de réorientation psychologique ou de lâcher prise.
L'insignifiance de l'acouphène peut également passer par un travail de réassociation consistant à associer celui-ci à une émotion positive.
Les possibilités sont aussi nombreuses que diverses pour permettre de diminuer l'indice de saillance des acouphènes en présence.
Grâce à ces thérapies, le processus d'habituation peut alors se mettre progressivement en place.

Découvrir les Appareils Auditifs Découvrir les Appareils Auditifs En Savoir Plus
Bilan Auditif Gratuit en Magasin Bilan Auditif Gratuit en Magasin Prendre RDV
Ma sélection
Vu à la TV
Contactez-nous
Historique récent
OFFRE DU MOMENT
Ma sélection de produits
Cliquez sur ce lien pour vous connecter et affichez les produits que vous avez sélectionnés.
Supprimer tous les produits sélectionnés
Du lundi au vendredi pour un achat en magasin ou en ligne, de 9h à 17h. 01 44 40 15 95 *(Prix d'un appel local en France)
Historique des produits visités
Vider l'historique